La photographie de jeu vidéo. Cette discipline est devenue assez populaire tandis que les jeux vidéo deviennent de plus en plus réalistes et artistiques. Les interfaces de plus en plus minimalistes, voire absentes ont certainement aussi joué un rôle dans l’essor de ce que certains appellent « ScreenArchery », du fait que les photographes de jeux font tout leur possible pour créer des images belles, originales et dépourvues d’éléments perturbateurs comme une interface.
 
Il y a quelques années, Duncan Harris (Dead End Thrills) est devenu l’une des figures de proue de la photo de jeu vidéo avec (si je ne me trompe) ses magnifiques screenshots de Grand Theft Auto IV. À partir de là, il a commencé à réunir toute une communauté autour de son site et son groupe Flickr. Cela a permis de révéler d’autres personnes talentueuses comme Joanne Harper qui a également participé au site Dead End Thrills.
 
Joanne est très admiravite de Mirror’s Edge et tout paticulièrement de sa direction artistique tout à fait unique, et évidemment elle a capturé de superbes images du jeu et rien ne semble pouvoir l’empêcher de créer des images encore plus singulières. Je vous invite à visiter sa galerie Flickr et à la suivre si vous y êtes inscrit(e).
 
Récemment, elle est parvenue à rendre jouable le décor que l’on voit en fond derrière le menu principal, et comme vous pouvez l’imaginer, elle en a profiter pour capturer quelques belles images !
Voici un exemple de ce à quoi ça ressemble :
 


 
Quand j’ai vu cela, j’ai immédiatement voulu savoir comment elle avait pu le faire, donc je l’ai contactée et elle a accepté de m’expliquer et de partager son expérience sur Mirror’s Edge Fans. Voici ce qu’elle m’a dit (traduit de l’anglais) :
 

J’adore le rendu blanc minimaliste de la ville tentaculaire que l’on aperçoit en fond de menu principal, et je voulais vraiment trouver une solution qui me permettrait de capturer cela à ma façon.
 
Je savais qu’il y avait forcément un moyen d’avoir accès à cette petite map et de l’explorer puisqu’elle est affichée à l’écran en temps réel, et je me suis souvenu que Duncan Harris de Dead End Thrills (un site auquel j’ai aussi contribué) l’avait fait par le passé.
 
J’ai donc utilisé Google et lu quelques tutoriaux basiques sur la création de maps pour Mirror’s Edge. Pour faire simple, je devais ajouter une commande à Mirror’s Edge pour avoir accès à son éditeur caché* après avoir « réparé » cet éditeur en copiant des fichiers d’Unreal Tournament 3, que je possédais déjà et qui utilise le même moteur de jeu.
 
Ensuite il s’agissait d’ouvrir la map du menu dans l’éditeur, modifier le script Unreal Kismet (qui contrôle toutes les fonctions de scripts dans le jeu), supprimer le menu et ajouter un point d’apparition pour Faith de manière à pouvoir me retrouver dans cette map et l’explorer.
 
Bien entendu, je ne pouvais pas simplement sauvegarder ça à la place du menu car sinon ça m’aurait empêché d’avoir accès à toute autre chose, donc je l’ai copié par-dessus un des niveaux de l’histoire et j’ai chargé celui-ci comme je l’aurais fait avec n’importe quel autre. Ça a marché ! Je pouvais me balader dans cette très jolie map (jolie mais petite puisque Faith est quasiment aussi grand que l’Eclat !) et utiliser mes raccourcis habituels pour avoir le contrôle total de la caméra et du champ de vision**. Je faisais aussi tourner le jeu en temps réel dans une résolution 8K afin d’obtenir des images parfaitement nettes.

 
* Rendez-vous sur la page 3D et Modding pour en savoir plus
** Plus d’infos sur la page Paramètres spéciaux
 
Tout le monde ne pourra pas faire de même mais je tiens à remercier Joanne pour cette explication et pour conclure, voici quelques-uns de ses autres screenshots (n’oubliez par de la suivre sur Flickr).
 

FacebookTwitterTumblrBlogger PostGoogle GmailPlus

mercredi 15 janvier 2014 by

Categories: News, Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *